TOUS CONSTIPES ! CONSTIPATION SOLUTION INFAIBLE

 

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le mardi 08 novembre, 2011.

 Tous constipés !

CONSTIPATION SOLUTION INFAIBLE

1e on mange mal.(il faut séparer certains aliments pour éviter un maximum de fermentation).

2e on mange trop.(un tiers sert à nourrir notre corps le reste sert à nourrir les toubibs).

3e on ne va pas assez aux toilettes (minimum trois fois par jour) après chaque repas.

Tous ceux qui ont une constipation  : prendre avant chaque repas matin midi et soir + (pour une constipation  chronique avant d’aller au lit.) : prendre comme apéritif dans un demi-verre d’eau tiède  avec 3 petites cuillères à café de vinaigre de cidre bio plus 3 petite cuillère à café de miel. vous n’aurait plus de problèmes ; aide supprimer les toxines et surtout avec le bain dérivatif.

Les gens sont surpris de mal digéré, d’avoir des gaz, d’avoir le ventre ballonné, d’être constamment constipé, superman notre corps n'en peut plus, le foie n’arrive plus a filtré notre sang cela prend du temps mais vous encrasser tout votre organisme.

Je suis convaincu que beaucoup de constipations trouvent leurs racines dans cette cacaphobie profondément ancrée dans notre culture moderne. Le sujet est tellement tabou qu’il suffit de nos jours de faire une allusion scatologique dans une discussion pour générer automatiquement des rires nerveux.

Lire la suite…..

 

 

 Ce qui me laisse penser que la solution, dans ce cas, n’est pas dans les plantes, les lavements ou je ne sais quoi, mais tout simplement dans une petite thérapie avec un psy. À ce stade, c’est assurément le meilleur moyen de retrouver le fondement et l’utile plaisir d’une défécation réussie.

Dégoûts et des couleurs

Bien sûr, ce n'est pas très ragoutant mais voici ce que vous pouvez déduire instantanément :

  • Vos selles sont jaunes : cela veut dire qu'elle n'ont pas eu le temps de brunir dans l'intestin et que le transit est trop rapide. Mais ce n'est pas un mauvais signe car la plupart des gens ont, au contraire, un transit difficile ce qui leur occasionne toutes sortes de troubles.
  • Vos selles sont rouges ou noires : cela indique la présence de sang dans les selles (ou que vous avez mangé des betteraves). Si c'est du sang, il vaut mieux consulter un médecin. Schématiquement, lorsque l'oesophage, l'estomac ou le duodénum saignent, les selles seront presque noires (le sang est digéré). Si les saignements proviennent de l'intestin, du colon, du rectum ou de l'anus, les selles sont couleur rouge vif.
  • Vos selles sont vertes : cela peut-être la conséquence d'une cure de fer ou d'une trop grande consommation de légumes verts. Mais les selles vertes indiquent, comme les jaunes, une digestion trop rapide (la biliverdine n'a pas été transformée)
  • Vos selles sont blanches : Cela résulte d'un manque de sécrétion de bile par le foie (il n'y a pas de sécrétion de bilirubine). Cela peut traduire une pathologie du foie ou une obstruction des voies biliaires (à cause d'un calcul par exemple) et il faut alors consulter.

Sèches, grasses ou liquides

 

Vous pouvez également observer la consistance de vos selles. Elle vous renseignera sur ce que vous n'avez pas digéré par exemple (c'est très visible avec les grains de maïs non croqués).

Normalement, les selles devraient être presque sèches - et il est d'ailleurs étonnant de les diluer dans de l'eau lorsqu'on les élimine. Mais lorsqu'elles sont trop sèches et dures, elle traduisent la constipation (voir plus bas). Lorsqu'elles sont grasses, elles indiquent que votre organisme digère mal les lipides présents dans votre alimentation. Cela peut résulter d'un problème de pancréas (qui coupe les lipides en morceau), de foie (qui ne produit pas assez de sels biliaires) ou d'intestins (maladie inflammatoire, intolérance...).

Enfin si vous avez la diarrhée, il s'agit parfois d'une fausse diarrhée (après un épisode de constipation) mais généralement, il faut plutôt chercher du côté de la gastro-entérite, de l'intoxication alimentaire, des médicaments (antibiotiques, antiacides, magnésium...) ou d'un abus d'alcool, de café ou de tabac. Si aucune de ces causes ne vous apparaît, et surtout, si cela dure plusieurs semaines d'affilée, il faut envisager un intestin irritable, une hyperthyroïdie, le diabète.... Sinon, ce sera généralement un problème de malabsorbtion ou d'intolérance alimentaire (gluten, lactose...). Le médecin vous dira...

Ni une, ni deux... trois fois par jour.

 

On dit souvent qu’aller à la selle une fois par jour est un bon rythme, et que ce rythme ne révèle pas de constipation. C’est en tout cas le bon tempo pour la médecine officielle.  En deçà c’est la constipation, la vraie, la dure, celle qui vous donne l’impression d’avoir livré bataille quand vous sortez des toilettes, et, au-delà de 3 selles par jour, c’est la diarrhée, cette sacrée courante qui nous fait courir.

Dans un article paru dans "L’écologie du côlon – Fermez la porte aux idées reçues", que je vous recommande particulièrement si vous êtes de nature constipé, Jean-François Astier n’est pas de cet avis. Selon ce naturopathe aguerri, si l’on ne va pas à la selle après chaque repas, soit deux à trois fois par jour, il y a lieu de se dire, dans le principe, que l’on ne parvient pas à évacuer les matières consécutives à la digestion. « Ce qui à est à terme la source de problèmes de santé plus importants », prévient-il.

Tous constipés !

 

Combien d’entre nous souffrent de paresse intestinale ? Presque tous. En plus de la sédentarité, qui ralentit forcément le métabolisme, l’une des raisons principale à cette constipation générale est

que l’on ne boit généralement pas assez entre les repas. Avant tout traitement essayez donc de boire nettement plus surtout le matin a jeun.

L’autre raison est d’ordre alimentaire : nous nous nourrissons mal et ne mangeons pas assez de fibres notamment : épinards, carottes, petits pois, haricots… crudités. Ces dernières doivent être considérées - comme les fruits d’ailleurs - comme des apéritifs (elles initialisent la sécrétion digestive) et doivent donc être toujours mangées en début de repas, faute de quoi elles bloquent la digestion.

Enfin, la paresse intestinale provient très souvent d’un défaut de la flore intestinale pour cause alimentaire ou à la suite de la prise de médicaments.

 

 

L’art et la manière de pousser…

On dit généralement qu’il n’est pas bon de pousser… Un autre « truc » de notre naturopathe, tout aussi simple, nous aidera à pousser à bon escient, pour de meilleurs résultats. Il faut savoir que les efforts de poussée ne sont intéressants que si l’on respecte un rythme qui fait travailler les deux sphincters en alternance. Eh oui, c’est aussi une donnée simple de physiologie. L’ampoule rectale fonctionne avec deux muscles puissants : le sphincter anal à la sortie de l’ampoule rectale et un autre sphincter en amont qui ferme l’ampoule. Ces deux muscles travaillent en antagonisme. Lorsque l’un est ouvert, l’autre est fermé. Ainsi, lorsque vous poussez pour évacuer, vous tentez d’ouvrir le dernier sphincter, ce qui va mécaniquement et automatiquement fermer celui de l’entrée.

À l’inverse, si volontairement vous contractez le sphincter anal, vous allez ouvrir le premier. Ce qui facilite la descente des matières et permet leur évacuation.
Donc, au lieu de pousser continuellement, ce que je déconseille, mieux vaut alterner l’effort pendant trente secondes dans un sens et autant dans l’autre. L’évacuation s’améliorera d’elle-même puisque le mécanisme physiologique fonctionnera dans le bon ordre.

 

Pouah, qu’est-ce que ça pue !

 

On a tendance à croire - c’est en tout cas bien enraciné dans nos esprits -, que les excréments humains dégagent une odeur fétide. Ce peut être effectivement le cas. Mais il n’y a là rien de normal. Lorsque les intestins fonctionnent bien et que le côlon fait son travail dans les meilleures conditions, les selles ne dégagent pas de mauvaise odeur.

La principale fonction de notre côlon est de fermenter les aliments qui n’ont pas été suffisamment digérés, pour en extraire les derniers nutriments et les faire passer dans le sang. Lorsque le côlon est sain, cela se passe comme décrit plus haut.

Par contre, en présence de bactéries et de levures nuisibles, le transit est perturbé, ce qui entraîne des phénomènes tels que constipation et diarrhée en alternance et des selles malodorantes. 
Pour traiter ça, il fait faire un réglage alimentaire : on réduira les aliments concentrés tels les viandes, le fromage, les graisses et les sucres et on privilégiera les fibres des légumes,  des fruits et des céréales pauvres en gluten (riz, sarrasin, millet…). Et pour lutter contre les bactéries, opposez-leur d'autres bactéries

Diarrhée :

Un mot quand même pour ceux qui souffrent de diarrhée ou dont les petits ont souvent ce problème. Je connais un truc infaillible : les baies de myrtilles. Ou confiture de coin. C’est les produits à avoir avec soi en cas de gastro ou de tourista. Achetez 50 g de myrtille séchées et faites infuser dans 2 litres d'eau. Buvez tout au long de la journée, en deux jours, il n'y paraîtra plus.

 

 

Désintoxication.

 

Pourquoi et comment avons-nous autant de toxines (des morbides) ?

 

- Nous savons tous que le foie filtre le sang, saturé par les toxines qui se répandent dans les différents organes du corps.

- Nous savons également que la peau, les poumons, les reins, les intestins, évacue les toxines.

 

Pourquoi se désintoxiquer, vivre plus longtemps sans être grabataire.

 

- La saturation et obstruction des différents organes est faite par suralimentation et surtout les produits toxiques de notre alimentation et de notre environnement ils sont indissociables.

- < environ 90 % de ses toxines dépendent de notre alimentation et 10 % de notre environnement.>

 

-pourquoi notre corps n’arrivent plus à évacuer ses toxines, nous mangeons trop et surtout trop de viande, nos aliments trop riches en sels en sucre en graisse, en colorant, en conservateur, avec une agriculture intensive nous mangeons des pesticides, engrais chimiques etc.

 

-pourquoi nous avons l'héritage de nos parents en toxines, par l'abus et le profit du plaisir, par la gourmandise et de trop manger. Nous saturons nos organes de mauvaises graisses (des matières mortes qui ne sont plus évacuées) les toxines.

 

Comment évacuer les toxines.

-          Manger le plus possible des aliments biologique.

-          Écartez-vous le plus possible les environnements pollués.

-          Réduisez votre alimentation.

-          Diminuer votre alimentation en viande.

-          Manger le plus possible des fruits et des légumes bio.

Comment.

- Faire les 3 bains de désintoxication :

- Bains de soleil.

- Bain de siège.

- Bain de vapeur.

 

Quelques explications sur les bains :

 

1e  exemple - un arbre, une plante de 30 mètres de haut, (on nous dit que l'eau ne peut remonter pas plus de 10 mètres de haut). Et pourtant elles sont alimentées en sève, le haut de la plante est plus riche en chaleur, le bas et plus pauvres et c'est la sueur de la feuille qui crée un vide, ce qui crée une légère aspiration et ce phénomène permet à la sève de monter à 30 mètres les plus.

 

 2e exemple - vous jetez au plafond un <verre> d'eau elle vous retombent dessus.

L'eau transformé en vapeur va se coller au plafond qui a vu d'autres températures plus froides cette vapeur va se retransformer en gouttelettes d’eau.

 

3e conclusion : l'intérêt des bains avec les différences de température, le massage, la vibration, la  légère aspiration du bain de siège permet de faire évacuer les toxines< les morbides graisses et ses matières mortes qui vous créaient des fièvres (exemple le compost dégage de la chaleur) ils nous mettent le feu intérieur>  faire baisser les fièvres du corps  et les supprimer par les différentes évacuation par la peau, les reins, les intestins ou sous formes, des boutons, des douleurs, ou d'anciennes maladies réapparaissent avant d'être définitivement supprimées à condition d'ouvrir les ports par des sudations et par des bains de vapeur avec certaines conditions et règles à respecter, sans oublier de faire des mouvements un peu de sport ou de marche à pied et surtout le plus important l'alimentation BIO qui est la base de tout.

 

Les modes d'exploitation sont indiquées dans les notices des bains. Victor.