Les vérités dérangeantes ignorées des Français !

2014.03.27.

Les vérités dérangeantes ignorées des Français !

Bonjour.

Lire aussi ceux qui ne passent pas à la télé, ceux qui se révoltent pour vous guider contre ces crimes…

 

Quelques exemples, voir en- dessous les écrits :

Dr Seignalet sur mon site.

Dr Rath.

Prof Henri Joyeux.

Santé Naturelle.

Les films de Coline Serreau solutions locales pour un désordre global

Les films de M.M. Robin :

certain-e-s d' entre nous avons déjà  co-produit le film "Les Moissons du Futur" ,

Marie-Monique Robin nous propose maintenant de participer à la co-production de son prochain film "Sacrée Croissance".

le film "La mort est dans le pré"

Le livre vive la malbouffe- Le livre sang pour sang toxique.

DVD les nouveaux chiens de garde.

VMPU et Kokopelli dans mon site:

La loi scélérate du 8 décembre 2011 va-t-elle bientôt sévir ?

<La loi du 8 décembre 2011 relative au « Certificat d’Obtention Végétale » (COV), proposée par un sénateur UMP, soutenue par le gouvernement de Nicolas Sarkozy et votée par la majorité UMP, a gravé dans le marbre l’interdiction de semer le grain récolté !…>

Lien : http://www.la-decroissance.com/index.php/homepage

2014.03.26.Sur France 5, à 14h sur la santé, voir et entendre un < imbécile> faire les éloges, qu’il n'y a pas de complot par les Lobbies, j’ajoute de la finance, < de l’agro-alimentaire, des politiques, de la médecine, pour essayer de persuader les gens de ne pas sélectionner leurs aliments, qu’ils ne vivent plus, ne vont plus au restaurant, etc…>

Poser vous des questions ? Où est l’intérêt ? Qui les payent ? Comme les nouveaux chiens de garde…une vidéo formidable.

Lire aussi ceux qui ne passe pas à la télé, qui se révoltent pour vous guider contre Ces crimes…

Voici un message qui peut vous intéresser.        Amitiés.

Signez la pétition
     Partager sur facebook

Sauvegarde en cours...

Vous rencontrez un problème pour signer ? Contactez nous ici

Soutien aux Prs. Debré et Even qui dénoncent la corruption des laboratoires pharmaceutiques !

Auteur : M.F

Créé le 20/03/2014

Lire le message de l'auteur

Cacher le message de l'auteur

Plus d'informations sur le sujet :

http://www.europe1.fr/France/Medecine-les-professeurs-Debre-et-Even-sanctionnes-1917131/

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/03/18/les-mediatiques-pr-even-et-debre-interdits-d-exercer-pendant-un-an_4385317_3224.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140319.OBS0305/even-et-debre-sanctionnes-pour-leur-guide-des-medicaments.html

http://www.metronews.fr/info/bernard-debre-et-philippe-even-interdits-d-exercer-la-medecine-pour-leur-guide-des-medicaments-dangereux/mncs!gl1hxAoET0rec/

À l'attention : de Madame Marisol Touraine, Ministre de la Santé

Madame la Ministre,

Voici un message qui peut vous intéresser.

Amitiés.

 DE NOS JOURS LE RIDICULE NE TUE PLUS !

1 2 3 4 5 6 7 8 9 suivant fin

Mercredi 19 mars 2014 3 19 /03 /Mars /2014 11:16

DE NOS JOURS LE RIDICULE NE TUE PLUS !

TOUCHEZ PAS AU GRISBI !

Selon la presse, "L'ordre des médecins a sanctionné les professeurs Debré et Even pour leur livre "Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux". Ils ont été interdits d'exercice de la médecine pendant un an. Les allergologues et les cardiologues ont porté plainte contre cet ouvrage controversé qu'ils accusent de multiples erreurs et d'une remise en cause infondée de certains traitements. Les deux professeurs ont décidé de faire appel de cette sanction".

Prélude à une offensive contre ceux quoi disent la vérité de la part l'immonde commerce de big pharma et des associations pseudo scientifique de médecins, grassement subventionnées par l'industrie pharmaceutique qui n'a sans doute pas hésité à graisser la patte à l'Ordre Vichyste des médecins?

Regardez cette magnifique et courageuse conférence de Sylvie Gilman:

 http://fasten.tv/fr/vortraege/gilman   (à copier et coller dans votre navigateur)

La vérité dérangeante ignorée des Français sur leurs hôpitaux

L'exceptionnelle qualité du système de santé français est bien connue, et c'est un légitime sujet de fierté nationale.

Certes, il coûte un peu cher. Selon le dernier rapport de l'OCDE (novembre 2013), le coût global du système de santé français est même « très significatif » [1].

A vrai dire, il atteint « Le niveau le plus élevé des pays de l’OCDE après les États-Unis et les Pays-Bas », ce qui ne va pas sans causer d'inquiétudes.

La faillite assurée

Selon le Haut conseil pour l'avenir de l'Assurance maladie (HCAAM), le déficit de l'Assurance maladie s'élèvera à plus de 14 milliards d'euros en 2020, soit le double de ce qu’il est aujourd'hui.

Ensuite, il doublera encore pour atteindre près de 29 milliards en 2030. Enfin, il dépassera les 41 milliards en 2040. Ce sont des projections toutes récentes, publiées fin décembre 2013 [2]. Mais il est à peu près certain qu'elles ne se réaliseront pas.

En effet, d’ici là le système aura fait faillite. Les patients qui n'auront pas d'économies pour payer eux-mêmes leurs soins, et qui n'auront pas veillé à leur santé aujourd'hui pour limiter demain leur risque de maladies, seront pour le moins… ennuyés.

Il n'empêche : pour l'instant, de nombreux Français installés à l'étranger reviennent se faire soigner en France, ce qui prouve la bonne qualité, ou au moins la bonne réputation du système.

La vérité dérangeante ignorée des patients français

Mais ce que la plupart des Français ignorent, c'est que les patients ne sont pas les seuls à avoir conscience de la bonne qualité du réseau hospitalier français.

Selon un article paru dans le journal Le Monde :

« Les essais cliniques qui ponctuent chaque stade de développement des médicaments [sont] un des points forts de la France grâce à la qualité de ses hôpitaux. Selon une étude du LEEM, en 2006, 70 % des études cliniques incluant l'Europe avaient été proposées à la France et 49 % y avaient été organisées » [3].

Eh oui, cher patient ! « Grâce à la qualité de ses hôpitaux », la France peut y organiser des essais cliniques à grande échelle pour l'industrie pharmaceutique.

Et les cobayes… c'est vous, c'est moi, ce sont nos parents, nos enfants.

Vous a-t-on déjà proposé, lors d'une hospitalisation, de bénéficier d'un nouveau traitement qualifié de « révolutionnaire » par les experts qui le développaient ?

Traitement révolutionnaire qui, bien entendu, s'est ensuite révélé à l'origine d'effets secondaires graves, et totalement inefficace ?

Cette « bonne réputation » des hôpitaux français auprès des labos pharmaceutiques repose en effet sur l'exceptionnelle docilité des patients, à qui on ne laisse d'ailleurs pas vraiment le choix.

D'énormes intérêts financiers

Il faut dire que les intérêts financiers sont absolument colossaux. Un laboratoire de recherche qui développe un nouveau médicament peut facilement espérer revendre les licences pour 500 millions d'euros, parfois plus.

Cela implique de mener des essais cliniques, avec de vrais malades, et c'est cela qui leur coûte cher.

Mais l'économie réalisée est alors gigantesque s'ils peuvent exploiter des patients consentants, qui acceptent de tester le médicament sans exiger de dédommagement financier pour les risques qu'ils encourent. Et des patients « en or » comme cela, il y en a apparemment à la pelle… dans l'excellent réseau des hôpitaux français.

La bonne nouvelle, c'est qu’au milieu du marasme économique et des délocalisations, il y a une entreprise française qui se porte bien : Sanofi, le géant pharmaceutique national, qui pèse désormais plus lourd que Total en Bourse, avec 106 milliards d'euros de capitalisation, et occupe ainsi… la première place du CAC 40 !

Prendre sa santé en main

Alors que faire ? Se former, et s'informer pour garder le plus longtemps possible une bonne santé, qui évite de se retrouver à l'hôpital plus souvent qu'à son tour.

Pendant des siècles, le savoir médical est resté le monopole d'un petit groupe de personnes qui n'avaient pas toujours le temps, ni peut-être l'envie, de le partager avec le plus grand nombre.

Aujourd'hui, il existe quantité de sites, blogs, forums et services d'information de qualité, qui permettent à tous de :

  • mieux comprendre le fonctionnement et les besoins de son corps, pour éviter les maladies ;
  • s'informer des dangers des médicaments et des procédures médicales ;
  • connaître les alternatives fiables aux traitements proposés par la médecine officielle ;
  • utiliser les moyens naturels (plantes, compléments alimentaires, méthodes douces) pour renforcer sa santé, son système immunitaire, son énergie.

Il est important d'en profiter. L'investissement en argent est souvent minimal, voire inexistant, et il suffit d'y consacrer un peu de temps. Quelques minutes qui peuvent potentiellement vous faire gagner des années de vie en bonne santé et vous épargner des années de souffrance et d'invalidité.

En ce qui me concerne, je recommande un peu partout cette vidéo, ici, qui vous propose une piste à mon avis très intéressante.

Mais il existe de nombreuses autres options, correspondant aux besoins particuliers de chacun, accessibles en ligne, dans tous les styles et pour tous les goûts. Ne vous privez pas des bonnes choses qui font du bien !

Bien à vous,     Augustin de Livois.                 Le 2014.03.24

 J'ai le plaisir de vous annoncer que le Professeur Henri Joyeux, célèbre médecin, professeur des universités, praticien hospitalier de cancérologie et de chirurgie digestive à l'université de Montpellier, rejoint notre équipe.

Henri Joyeux est l'auteur de près de 500 publications en France et à l'étranger, dont notamment 20 livres sur la nutrition et le cancer. 

Il vous dit à quoi s'en tenir sur la généralisation des vaccinations, les traitements contre l’hypertension artérielle, le cholestérol, le pré-diabète, le diabète, l'obésité, la petite déprime et la grosse dépression, le stress, les petites pertes de mémoire par déshydratation et les démences, le vieillissement, les troubles urinaires, la grippe…

Il vous aide à vous y retrouver parmi les remèdes de nos grands-mères, donne des conseils simples de nutrition faciles à suivre et à comprendre, et aborde la phytothérapie (médecine par les plantes), ce qui est exceptionnel pour un professeur qui fait partie des grandes figures de la médecine universitaire...

Mais comment faire pour informer le public de tous ces moyens de prévention ??

Personne n'a intérêt à ce que vous restiez en bonne santé

Dans le système actuel, personne n'a intérêt à ce que vous restiez en bonne santé. Des millions de personnes vivent de la maladie, dans l'industrie hospitalière comme dans l'industrie pharmaceutique.

Un seul malade du cancer peut « rapporter » 150 000 euros ou plus aux vendeurs de médicaments et de traitements !

Le budget santé de la France concerne à 97 % les traitements, et à 3 % seulement la prévention !!

Mais aujourd'hui, grâce à Internet, nous avons un moyen de contourner les grands médias et les instances officielles. Il existe des organisations, comme la nôtre, qui sont capables de toucher un très grand nombre de personnes via l'envoi de messages électroniques. Ce qui leur permet de donner des conseils de santé en toute indépendance, et sans subir ni pression ni obstacles des lobbys médicaux et industriels.

C'est pourquoi le Professeur Joyeux nous a proposé cette collaboration : lui s'engage à offrir ses conseils bénévolement. Nous nous engageons à les diffuser gratuitement à nos fidèles lecteurs, les plus sérieux, ceux qui sont les plus susceptibles d'en profiter et de les faire connaître autour d'eux.

De nombreux bienfaits pour la santé

Ajouter de la cannelle aux plats sucrés est une bonne idée car plusieurs études chez l’animal et chez l’homme indiquent que la cannelle serait efficace contre le diabète de type 2 ; elle ferait baisser la glycémie en rendant plus sensible à l’insuline. Ces recherches préliminaires montrent que c’est précisément l’un des constituants de la cannelle, le methy-hydroxychalcone, qui améliorerait la sensibilité de l’organisme à l’insuline. De plus, la cannelle est antiseptique, antivirale et anti-fatigue. Elle détruit de nombreuses bactéries pathogènes in vitro. Elle est donc un antiseptique polyvalent, anti-infectieux et antibactérien.

En outre, la cannelle réchauffe le corps en cas de refroidissement, en stimulant la circulation sanguine. Ce qui explique qu’elle soit parfois utilisée en infusion pour combattre un rhume, une grippe ou une bronchite.

Elle nous aide à digérer. En effet, les fibres constituent plus de la moitié du poids de la cannelle moulue. Ainsi, une portion aussi petite que 2 g de cannelle renferme 1,3 g de fibres. Raison de plus pour en ajouter dans les pâtisseries à base de farine blanche.

Pas d'effets négatifs observables

« Une personne normale devrait manger tellement de pâtisseries à la cannelle pour en souffrir, qu'elle mourrait certainement d'obésité avant de ressentir les effets secondaires de la cannelle », a déclaré le député européen Paul Nuttall, opposé à cette nouvelle réglementation imbécile.

Aidez-nous en mobilisant vos proches  

Si vous le souhaitez, vous pouvez diffuser cette information auprès de vos amis 
Pour recommander, http://www.la-decroissance.com/index.php/faites-decouvrir-et-profiter/175-pourquoi-comment-changer-ce-monde

Vous pouvez également partager cette pétition sur le réseaux sociaux.

Croire qu'il existe des milliers de citoyennes et citoyens qui souhaitent exercer activement leur citoyenneté !   Victor.

Lettre d'information
– Fondation du Dr Rath pour la Santé.

25 mars 2014

 

Voici notre dernière sélection de nouvelles sur la santé et la politique tirées des reportages de professionnels disséminés aux quatre coins du monde. Vous pouvez lire l'intégralité du bulletin en ligne sur notre site. Pour aller directement à une histoire individuelle, veuillez cliquer sur le mot ou la phrase clé.

 

 

Lettre de santé Mars 2014

L'Asie invite à la barre le Cartel pharmaceutique /
La vitamine E, une avenue d'espoir contre Alzheimer.

Ce n'est qu'un secret de polichinelle, la lutte contre «le commerce avec la maladie» de l'industrie pharmaceutique est devenue une préoccupation véritablement mondiale. Loin de concentrer son attention principalement aux pays occidentaux, comme c'était le cas autrefois, le Cartel pharmaceutique est de plus en plus tenté d'étendre son étouffante influence à toute la planète. Au cours des dernières années, par exemple, nous avions fait état de la manière dont les sociétés pharmaceutiques multinationales concentrent leur attention sur le continent asiatique. Grâce à une criminelle combinaison de corruption et concussion, le Cartel veut poursuivre sa mercantile marche forcée de vente de médicaments toxiques chez les peuples asiatiques et éliminer la confiance qu'ils avaient placé dans les thérapies naturelles et la médecine traditionnelle.

A la fin du mois de décembre 2013, le ministre japonais de la Santé annonçait son intention de déposer une plainte pénale contre la représentation locale du géant pharmaceutique suisse Novartis en raison d'une publicité exagérée d'un médicament contre l'hypertension, le Diovan. Comme ce serait la première fois qu'une plainte pénale ait été déposée au Japon sur la publicité pharmaceutique exagérée, les ventes de Diovan au Japon ayant atteint un montant avoisinant les 100 milliards de yens (1 milliard de dollars) depuis 2005, il s'agit clairement d'un tournant notoire qui vaut la peine d'être révélé.

De même, suite aux scandales en cours impliquant Glaxo en Chine, les autorités y ont l'intention de présenter une liste noire de fabricants de médicaments et de dispositifs médicaux coupables de corruption. Selon la commission nationale de la santé et planification familiale du pays, les départements en charge des soins de santé vont établir des listes de fabricants, agents et particuliers incriminés, des listes qui seront mises sur la toile. Les entreprises figurant sur les listes en question seront interdites de ventes de produits pendant une période de 2 ans dans la zone concernée pas les faits de corruption.

A travers le monde entier, une vaste gamme d'études et de poursuites documentent maintenant clairement les stratégies pénales par lesquelles les compagnies pharmaceutiques cachent, ignorent ou déforment les preuves sur les médicaments; faussent la littérature médicale et dénaturent les produits aux médecins prescripteurs. Pour les patients, les conséquences tragiques de ces pratiques immorales peuvent conduire à des réactions indésirables graves voire la mort.

Nos bulletins d'information ont comme objectifs de rapporter la vérité sur le «commerce avec la maladie» et de vous fournir les dernières nouvelles mises à jour sur l'énorme avantage que présente les alternatives de thérapies naturelles. Comme toujours, notre ultime but reste la mise en place d'un nouveau système de santé mondial basé sur les avancées scientifiques dans les domaines de la recherche sur les vitamines et la santé cellulaire, nous vous invitons à partager nos bulletins d'information et les informations sur nos sites Web le plus largement possible.

Mieux, nous venons de mettre en place une nouvelle plateforme d'information «newspages» constituée exclusivement d'informations scientifiques provenant de notre Institut de Recherche en Californie.

Cordiales salutations.

Fondation du Dr Rath pour la Santé