TOUT EST POISON !!!

 

 le

Bonjour,

Tout est poison… quand on dépasse la dose. Aucun médecin, aucun thérapeute ne vous dira le contraire. On peut mourir de trop manger ou de trop boire, on se met en danger en respirant trop fort. C’est vrai pour tout, nos pensées y compris...

 

Partout autour de nous, les mots fusent aujourd'hui : « guerre », « invasion », « barbares », « frappes », « terreur ». C’est comme tous les poisons. Une petite dose ne tue pas, une forte dose, si.

Ne vous croyez pas plus malin que les autres. Vous êtes, vous aussi, empoisonné. Vous nourrissez peut-être des sentiments de peur, d’effroi ou de colère. Vous vous méfiez, vous êtes plus attentif… Vous êtes obligé d’avoir un point de vue sur un sujet à propos duquel vous n’avez aucune compétence particulière. Vous regardez différemment les gens autour de vous. Les paroles de l’hymne national prennent un tour sinistre, vous les chantez pourtant. Vous ne faites pas exprès, cela se fait sans vous. Vous êtes empoisonné.

Il y a des remèdes contre la peur, par exemple les élixirs de floraux, notamment celui du tremble - un arbre qui porte bien son nom. Il y a aussi toutes les techniques d’accompagnement des traumatismes, de la sophrologie à l’EFT en passant par l’hypnose ou la méditation qui peuvent aider les personnes les plus sensibles. Mais il n’y a pas de remède contre l’empoisonnement des esprits.

Tout est poison, rien n’est poison disent les homéopathes qui expliquent qu’à toute petite dose, un poison est toujours un médicament. C’est vrai. Tenez-vous informés, un peu, mais ne restez pas collés à une information qui tourne en boucle et s’auto-entretient, c’est mon conseil-santé de la semaine. Et n’hésitez pas à contredire ce que vous lisez ou voyez, car la vérité est sans doute assez éloignée de ce qu’on nous présente un peu partout.

Nous perdons la tête, tout nous échappe, la démence est au bout de l’empoisonnement psychologique que nous subissons. Vivons donc sainement, prenons soin de nous, c’est le remède. Rappelons-nous aussi que, sans la nuit, il n’y aurait pas d’aube.

Et puisqu’on en est à remettre en cause les choses que nous avons toujours crues vraies sans avoir jamais osé les remettre en question, parlons encore de l’alimentation. Oui, je sais que vous êtes déjà convaincu qu’il faut être attentif dans ce domaine, mais quand même, il y a certaines bornes qu’on ne peut pas franchir… Non ?

Poussons un peu ces bornes, voulez-vous. Oseriez-vous ne plus manger aucun produit animal, défier ce que vous avez toujours pensé à propos de l’homme des origines ? L’Omnivore… Beaucoup le font déjà, on les appelle les végétaliens. Ils ont plein de raisons de le faire. Sont-ils des fous ou des idéologues ? Non, ils savent lire les études sur le sujet. Le Dr Jérôme Bernard-Pellet qui a consacré beaucoup de temps à décrypter les études scientifiques sur le sujet a bien voulu inspirer l’article de Caroline Morel. Lisez ce que l’on sait officiellement sur le végétalisme.

Prenez soin de vous.le 2015-11-19-

PS : le numéro de novembre d’ALTERNATIVE Santé
A ÉTÉ MIS À JOUR

Cette semaine, dans Alternative Santé, le mensuel, nous avons proposons aux abonnés deux articles écrits par deux amis de toujours... Des experts, chacun dans leur domaine. Jacqueline Peker, docteur vétérinaire, livre ses remèdes homéopathiques pour les chiens et chats qui sont un peu... dérangés... Et Albert-Claude Quémoun, docteur en médecine, offre sa panoplie de remèdes homéopathiques contre les symptômes de Parkinson. Tout homéo tout beau.