LE MIRACLE du VINAIGRE de CIDRE...

LE MIRACLE du VINAIGRE de CIDRE...

 

2014-12-15-     Merci Faites suivre.

 

Texte court volontairement pour passer sur TWITER.

 

Ils essaient de nous tuer! A longueur de publicités avec de la SOUPE CHIMIQUE#dans vos assiettes! !http://www.la-decroissance.com/index.php/poison-quotidien/202-derniere-heure-ces-fruits-et-legumes-qui-veulent-nous-tuer

Criminels financiers, banques, etc ils essaient de nous tues par publicités ignorance sur la monnaie alimentation https://www.youtube.com/watch?v=MupmBv3n6c0

IGNORER LA #MALADIE Intelligence ou #bêtise choisir comment #SUPPRIMER POISON #quotidienhttp://www.la-decroissance.com/index.php/152-recap-sur-9-pages-j-aime-partager-pour-votre-sante 

Vrai/faux : le MIRACLE du vinaigre de cidre

Chère lectrice, cher lecteur,

Rien ne marche mieux en santé naturelle que de présenter comme merveilleux/miraculeux/fantastique un produit banal, et de raconter qu'il soigne tout, des cors aux pieds à la mauvaise haleine en passant par le cancer, le surpoids et les performances sexuelles (très importants, ces deux derniers points).

Évidemment, cela ne va jamais sans une « subtile » offre d'achat pour des gélules, un livre électronique, une fiole, ou une poudre de perlimpinpin quelconque à prix exorbitant sur un site Internet hébergé on ne sait où.

Les « classiques » du genre incluent le bicarbonate de soude, le « pain et l'eau = recette miracle », la gelée royale, la propolis, l'élixir du Suédois, le chlorure de magnésium et, au sommet du podium, le vinaigre de cidre
.

La vérité est d'autant plus difficile à rétablir que, de fait, certains de ces produits ont réellement des effets sur la santé, parfois spectaculaires. J'ai d'ailleurs régulièrement parlé de plusieurs d'entre eux dans Santé Nature Innovation
.

Aujourd'hui, je fais toute la lumière sur le vinaigre de cidre, ce que vous pouvez en attendre, et les dangers à éviter.

Car de nombreux sites et livres diffusent des informations fantaisistes à ce sujet.

Un médecin dans les montagnes américaines

Les ouvrages les plus populaires sur le vinaigre de cidre s'appuient sur le best-seller d'un médecin américain, le Dr DeForest Clinton Jarvis.

Le Dr Jarvis, mort en 1966, était médecin de campagne dans le Vermont, région montagneuse reculée du nord-est des Etats-Unis.



Il écrivit en 1958 un livre sur la « médecine populaire » (Folk Medicine) vendu à des millions d'exemplaires. Il y recommandait un mélange de vinaigre de cidre et de miel
, pour soigner un nombre incroyable de maladies.

En réalité, la plupart des vertus de ce breuvage sortaient tout droit de son imagination.

Qu'à cela ne tienne : 56 ans plus tard (aujourd'hui), des centaines de sites web reprennent intégralement les recommandations du Dr Jarvis.

Nous avons donc fait le tri.

Le vinaigre de cidre est efficace contre le diabète

Lorsque vous mangez des glucides (féculents, sucre, fruits, légumes… ) et que vous ajoutez un peu de vinaigre à un moment dans votre repas (une cuillère à soupe), cela ralentit l'augmentation de votre taux de sucre dans le sang, votre fabrication d'insuline [1] et de triglycérides/cholestérol.

L’acidité du vinaigre ralentit la vidange de l'estomac, ce qui transforme n’importe quel repas à index glycémique (IG) élevé en repas à IG bas avec toutes les conséquences positives que cela implique pour la santé.

De plus, le vinaigre bloquerait l’activité des amylases dans le petit intestin. Les amylases sont les enzymes qui découpent l'amidon et en font du glucose. Une partie de l'amidon avalé partirait donc aux toilettes plutôt que d'être transformée en sucre et passer dans notre sang. Cet effet tient à l'acide acétique contenu dans tous les vinaigres, pas uniquement dans le vinaigre de cidre.
Enfin, avaler du vinaigre a un effet coupe-faim qui diminue la quantité d'aliment ingéré au cours du repas.
Cuisiner avec du vinaigre est donc une bonne chose si vous avez du diabète ou si vous craignez de le développer. Ajouter du vinaigre à sa nourriture est également bon pour toutes les personnes qui ont une tendance au surpoids et à l'obésité, pour les mêmes raisons.

Le vinaigre pourrait être bon contre l'hypertension

L’acide acétique contenu dans le vinaigre permettrait également de diminuer la pression sanguine.

Il réduirait l’activité de la rénine, une enzyme qui contracte les vaisseaux sanguins et augmente la pression. Les médecins parlent d'effet « vasoconstricteur » de la rénine. Grâce au vinaigre, l'effet de la rénine diminue, les vaisseaux sanguins se relâchent, la pression artérielle baisse, ce qui épargne les parois.
Le risque que les artères se rigidifient (artériosclérose) diminue, et ainsi le risque d'avoir un accident cardiovasculaire.
À noter toutefois (très important !) que toutes ces belles promesses concernant la tension artérielle reposent sur une simple étude réalisée sur des rats [2].

Nettoyez vous les oreilles avec du vinaigre

Très acide, le vinaigre est très efficace contre les bactéries. Mais les chercheurs ont montré qu'il était surtout efficace contre les bactéries causant les maux d'oreille les plus fréquents. Ce sont les bactéries de type Pseudomonas, Staphylococcus et Proteus.

Le vinaigre pourrait même représenter un traitement alternatif intéressant en cas d'échec des antibiotiques.

Cependant, cet effet n'a été testé qu'en éprouvette, sur des cultures cellulaires… en 1998 [3].

Ostéoporose

Avec l'âge et la diminution du niveau d'hormones sexuelles, les os deviennent poreux et risquent de se casser. Ce phénomène est appelé ostéoporose et entraîne des fractures qui peuvent être graves et invalidantes, comme la fracture de la hanche ou du col du fémur.

Le vinaigre pourrait être efficace pour renforcer les os. En effet, il augmente l'absorption du calcium par l'intestin et diminue l'activité des cellules qui renouvellent (et donc détruisent) les cellules des os.

Mais là encore, cet effet n'a été observé que sur les rats, en 1999 [4].

Le vinaigre est très riche en antioxydants

Le vinaigre est très riche en antioxydants. Il contient environ 600 mg/l de composés phénoliques [5].

Comme tous les légumes et fruits frais riches en antioxydants, il pourrait jouer un rôle protecteur contre certaines maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson. (la suite ci-dessous)